Kawasaki Ki.45 Kai-C Toryu Nick
Chasseur lourd diurne et nocturne bimoteur biplace

Cyber Aéro Breton - Japon Cyber Aéro Breton - Kawasaki Ki.45 Kai-C Toryu Nick Cyber


MOTORISATION : alt : Mitsubishi Ha-102 Mitsubishi Ha-102
Moteur de 12 cylindres en V inversé refroidi par liquide
Puissance développée: 1050 ch au décollage, 1100 ch à 3700 m et 2950 ch


ARMEMENT
1 canon Ho-203 avec 16 coups vers l'avant + 2 canons Ho-5 avec 100 cpc vers le haut
1 mitrailleuse Type-98 de 7,9 mm avec 1050 coups versl 'arrière
2 bombes de 250 kg

PERFORMANCES
Vitesse maximale= 540 km/h à 6000 m , 550 km/h à 6500 m - 545 km/h à 7000 m
Vitesse croisière= 380 km/h
Temps montée= 4600 m en 7'
Plafond pratique= 9300 - 10000 m
Autonomie= 1500-2000 km


DIMENSIONS
Envergure Longueur Hauteur Surface alaire
15,0 m
11,0 m
3,70 m
32,0 m2

MASSES
Vide Charge Maximale
4000 kg
0 kg
5500 kg

HISTOIRE

Les problèmes incessants qui survinrent au cours de son développement retardèrent jusqu'en août 1942 la mise en service du KAWASAKI KI.45 TORYU NICK de l'armée impériale du Japon, dont l'élaboration avait été entreprise cinq ans plus tôt. Il fallut ensuite attendre 1944 pour que sa version de chasse de nuit, le Kawasaki Ki.45 Kai-C Toryu Nick, devienne opérationnelle, cet appareil étant le seul de son type mis en oeuvre par l'armée de terre pendant le conflit. Ayant conservé les deux moteurs Mitsubishi Ha-102 en étoile de 1080 ch du chasseur lourd diurne Kawasaki Ki.45 Kai-B Toryu Nick qui l'avait précédé (avion utilisé pour des tâches analogues à celles des Zestorbrer allemands), le Kawasaki Ki.45 Kai-C Toryu Nick était armé d'un canon semi-automatique Type 98 de 37 mm tirant vers l'avant monté dans un carénage placé sous le fuselage, de deux canons Ho-5 de 20 mm tirant en oblique et vers le haut situés en position centrale et d'une mitrailleuse manuelle dans l'habitacle arrière. Il avait été prévu d'installer un radar de bord dans le nez de l'appareil, qui ne disposait donc d'aucun armement à l'avant ; cependant, des difficultés variées retardèrent considérablement la production de ce matériel, qui n'eut pas le temps d'être mis en service, bien qu'un avion ait opéré avec un radar centimétrique peu de temps avant la fin de la guerre. La fabrication du Kawasaki Ki.45 Kai-C Toryu Nick démarra aux usines Kawasaki d'Akashi en mars 1944, et le premier exemplaire fut achevé le mois suivant. Le 15 juin, des BOEING B-29 SUPERFORTERESSE américains du XX Bomber Command lancèrent leur premier raid sur le territoire japonais et furent interceptés par huit Kawasaki Ki.45 Kai-C Toryu Nick, dont les pilotes abattirent autant de bombardiers adverses. Environ quarante chasseurs de nuit Kawasaki Ki.45 Kai-C Toryu Nick avaient été assemblés à cette date, et ils furent déployés par le 4th Sentai, basé à Usuki (préfecture d'Oita), le 5th Sentai, basé à Usuki et à Komachi (préfecture d'Aichi), le 53th Sentai, basé à Matsudo (préfecture de Chiba) et le 70th Sentai, basé à Kashiwa. Les Kawasaki Ki.45 Kai-C Toryu Nick assurèrent la défense nocturne du Japon en compagnie des Nakajima J1N1-S Modèle 11 Type 2 Gekko Irving et des YOKOSUKA P1Y1 GINGA FRANCE de la marine; ils furent probablement les appareils qui obtinrent les meilleurs résultats lors des attaques conduites contre les raids massifs des Américains au cours des six derniers mois du conflit. Version de chasse nocturne produite à 447 exemplaires .



Source documentaire du : Kawasaki Ki.45 Kai-C Toryu Nick