Mitsubishi G4M2 Betty
Bombardier-torpilleur bimoteur de 7 hommes d'équipage

Cyber Aéro Breton - Japon Cyber Aéro Breton - Mitsubishi G4M2 Betty Cyber


MOTORISATION : Mitsubishi MK4Q Kasei 22
Moteur de 12 cylindres en V inversé refroidi par liquide
Puissance développée: 1050 ch au décollage, 1100 ch à 3700 m et 2950 ch


ARMEMENT
1 canon de 20 mm en tourelle arrière
3 mitrailleuses de 7,7 mm
1000 kg ou 1 torpille de 800 kg

PERFORMANCES
Vitesse maximale= 435 km/h - 438 km/h à 4600 m
Vitesse ascension= 420 m/mn
Temps montée= 8000 m en 32' 4"
Plafond pratique= 8950 - 9145 m
Autonomie= 4800 - 6060 km


DIMENSIONS
Envergure Longueur Hauteur Surface alaire
24,90 m
19,65 m
4,10 m
78,10 m2

MASSES
Vide Charge Maximale
7995 kg
12500 kg
15000 kg

HISTOIRE

Baptisé par les Alliés du nom de code "Betty", le bombardier moyen à long rayon d'action MITSUBISHI G4M BETTY servit dans la marine japonaise du premier au dernier jour de la guerre: il participa à l'assaut qui coula les navires de guerre britanniques Prince of Wales et Repulse en décembre1941 et transporta la délégation nippone qui signa la capitulation du Japon, en août 1945. Répondant à une spécification de 1937 pour un bombardier à long rayon d'action, le prototype Mitsubishi G4M1 Betty fit son premier vol le 23 octobre 1939; au cours des essais, il réalisa une perfor-mance extraordinaire atteignant une vitesse de pointe de 444 km/h et couvrant une distance de 5555 km, sans charge de bombes cependant. Les premiers Mitsubishi G4M1 Betty de série (Navy Type 1 Attack Bomber Model 11) furent déployés contre la Chine au milieu de l'année 1941, puis, à la veille de l'offensive sur la Malaisie, ils se rendirent en Indochine et, une semaine après, ils avaient attaqué avec succès le Prince of Wales et le Repulse. Quand l'efficacité de la chasse alliée se fut enfin améliorée, les Mitsubishi G4M1 Betty se révélèrent très vulnérables, leur blindage étani insuffisant pour protéger l'équipage et les réservoirs de carburant; c'est ainsi que les deux Mitsubishi G4M21Betty transportant l'amiral Yamamoto et son état-major furent abattus par des Lockheed P-38 Lightning au-dessus de l'île Bougainville le 18 avril 1943. Peu d'améliorations furent apportées au Navy Type 1 Attack Bomber Model 22, dont les moteurs avaient été revus. Le Mitsubishi G4M2 Betty, lui, fut doté d'un armement renforcé d'une capacité de réservoirs accrue et de moteurs Mitsubishi Kasei en étoile de 1 800 ch; ce modèle (Navy Type 1 Attack Bomber Model 22A et Model 22B) qui resta en fabrication jusqu'à la fin de la guerre bénéficia d'améliorations incessantes (variantes du Navy Type 1 Attack Bomber Model 2 4) .



Source documentaire du : Mitsubishi G4M2 Betty