Nakajima B6N-2 Tenzan Jill
Bombardier-torpilleur embarqué monomoteur triplace

Cyber Aéro Breton - Japon Cyber Aéro Breton - Nakajima B6N-2 Tenzan Jill Cyber


MOTORISATION : Mitsubishi MK4T Kasei 25
Moteur de 12 cylindres en V inversé refroidi par liquide
Puissance développée: 1050 ch au décollage, 1100 ch à 3700 m et 2950 ch


ARMEMENT
2 mitrailleuses lourdes de 13 mm
ou 1 mitrailleuse lourde de 13 mm et 1 mitrailleuse de 7,7 mm
800 kg de bombe ou 1 torpille

PERFORMANCES
Vitesse maximale= 480 km/h à 4900 m
Plafond pratique= 9040 m
Autonomie= norm:1745 km - maxi: 2575 km


DIMENSIONS
Envergure Longueur Hauteur Surface alaire
14,90 m
10,85 m
3,80 m
0 m2

MASSES
Vide Charge Maximale
3010 kg
0 kg
5650 kg

HISTOIRE

Le Nakajima B6N Tenzan Jill fut le bombardier torpilleur standard de la Marine impériale japonaise pendant les dernières années de la Seconde Guerre mondiale. Successeur du NAKAJIMA B5N-2 KATE, le Nakajima B6N Tenzan Jill fut un excellent remplaçant et 1268 exemplaires furent produits. Le prototype de ce grand monomoteur apparut au printemps 1941, le développement de l'avion fut retardé par des problèmes moteurs, de stabilité et du train d'atterrissage et les premiers exemplaires ne furent utilisés en opération qu'en 1943. Appareil équipé du moteur Nakajima Mamoru 11. Ce moteur ne donna pas vraiment satisfaction et la Marine exigea l'arrêt de sa production pour se concentrer sur les moteurs Homare et Sakae. Les débuts en combat du Nakajima B6N-1 Tenzan Jill furent désastreux. La bataille de la mer des philippines leut lieu en opération dans un environnement où les États-Unis ont une telle supériorité aérienne que ceux-ci n'infligèrent pas de dégâts significatifs, tout en ayant des pertes massives en combattant face au GRUMMAN F6F HELLCAT de la marine américaine. De nouveau, après cette débâcle, la marine a commandé plusieurs changements de conception, spécialement le remplacement du moteur de NK7A Mamoru 11 par le Mitsubishi MK4T Kasei 25, ayant pour résultat le Nakajima B6N-2 Tenzan Jill. Quand le nouveau modèle est devenu disponible au milieu de l'année 1944, il avait déjà perdu la plupart de ses porte-avions, et souffrait désespérément de pilotes expérimentés. La grande majorité des opérations du Nakajima B6N-2 Tenzan Jill eurent donc lieu à partir des bases à terre, et ne rencontrèrent aucun succès important. Il a été intensivement employé dans la bataille d'Okinawa, où ils ont été également employés pour des missions kamikaze pour la première fois .



Source documentaire du : Nakajima B6N-2 Tenzan Jill