Mitsubishi A6M5c Zero Zeke
Chasseur d'escorte monomoteur monoplace

Cyber Aéro Breton - Japon Cyber Aéro Breton - Mitsubishi A6M5c Zero Zeke Cyber


MOTORISATION : Nakajima Nk1F Sakae 21
Moteur de 12 cylindres en V inversé refroidi par liquide
Puissance développée: 1050 ch au décollage, 1100 ch à 3700 m et 2950 ch


ARMEMENT
2 canons Type-99 de 20 mm alaires + 1 mitrailleuse lourde Type-3 de 13,2 mm en capot
2 mitrailleuses Type-3 de 13,2 mm
2 bombes de 60 kg sous la voilure + 1 bombe de 250 kg

PERFORMANCES
Vitesse maximale= 565 km/h
Vitesse croisière= 370 km/h
Temps montée= 6000 m en 7'
Plafond pratique= 11700 m
Autonomie= 1920 km


DIMENSIONS
Envergure Longueur Hauteur Surface alaire
11,0 m
9,10 m
3,50 m
21,30 m2

MASSES
Vide Charge Maximale
1875 kg
0 kg
2735 kg

HISTOIRE

Le modèle 52c fut lancé dans l’urgence après le massacre des Philippines. Malgré l’obsolescence de la cellule, il fallait améliorer le Zéro car la production du J2M Raiden ne démarrait pas. L’A6M5c incorporait un blindage dorsal pour le pilote, un réservoir central auto-obturant et deux mitrailleuses de 13,2 mm d’ailes à l’extérieur des canons. La mitrailleuse de 7,7 mm de capot disparaissait. Les ingénieurs réclamèrent à la Marine le droit d’installer le plus gros moteur Mitsubishi Kinsei pour parer à l’augmentation prévisible du poids. Encore une fois, la Marine, par un incroyable immobilisme refusa encore et imposa le Sakae 21 en attendant la disponibilité du Sakae 31, dont la puissance devait être supérieure grâce à l’injection d’eau et de méthanol. Les performances s’effondrèrent.



Source documentaire du : Mitsubishi A6M5c Zero Zeke