Mitsubishi Type 0 A6M5a Zero Zeke Modèle 52A
Chasseur d'escorte monomoteur monoplace

Cyber Aéro Breton - Japon Cyber Aéro Breton - Mitsubishi Type 0 A6M5a Zero Zeke Modèle 52A Cyber


MOTORISATION : Nakajima Nk1F Sakae 21
Moteur de 12 cylindres en V inversé refroidi par liquide
Puissance développée: 1050 ch au décollage, 1100 ch à 3700 m et 2950 ch


ARMEMENT
2 canons Type-99 de 20 mm
2 mitrailleuses Type-97 de 7,7 mm
2 bombes de 30/60 kg

PERFORMANCES
Vitesse maximale= 565 km/h à 6000 m
Vitesse croisière= 370 km/h à 4000 m
Vitesse ascension= 23 m/s
Plafond pratique= norm: 10900 - max: 11740 m
Autonomie= 1920 km


DIMENSIONS
Envergure Longueur Hauteur Surface alaire
11,0 m
9,25 m
3,50 m
21,30 m2

MASSES
Vide Charge Maximale
1875 kg
2735 kg
2940 kg

HISTOIRE

N'arrivant toujours pas à mettre au point le MITSUBISHI A7M2 REPPU SAM (et surtout peinant à prendre des décisions), la Marine demanda un appareil amélioré pour faire une jonction qui n'eut jamais lieu. En août 1943, un modèle Mitsubishi A6M5-22A Zero Zeke fut modifié en augmentant l'épaisseur du revêtement des ailes et des saumons de taille réduite furent installés de manière fixe. De plus, le moteur reçut des pipes d'échappement séparées propulsives. Bien que plus lourd de 70 kg, le nouveau modèle Mitsubishi Type 0 A6M5a Zero Zeke Modèle 52A était plus rapide de 11kt en palier par rapport au modèle 32, mais surtout sa vitesse maximale en piqué fut augmentée à 660 km/h. Mais ces améliorations ne suffirent pas et les Mitsubishi Type 0 A6M5a Zero Zeke Modèle 52A furent massacrés par les GRUMMAN F6F HELLCAT. En mars 1944, le modèle Mitsubishi Type 0 A6M5a Zero Zeke Modèle 52A apparut en première ligne. L'épaisseur encore augmentée du revêtement permit une vitesse en piqué de 740 km/h (le Chance Vought F4U-1A Corsair piquait à 790 km/h). Les canons Mk IV reçurent 125 obus chacun (au lieu de 100) par substitution des tambours par des bandes .



Source documentaire du : Mitsubishi Type 0 A6M5a Zero Zeke Modèle 52A