Mitsubishi A5M4 Claude
Chasseur d'escorte monomoteur monoplace

Cyber Aéro Breton - Japon Cyber Aéro Breton - Mitsubishi A5M4 Claude Cyber


MOTORISATION : Nakajima Kotobuki 41
Moteur de 12 cylindres en V inversé refroidi par liquide
Puissance développée: 1050 ch au décollage, 1100 ch à 3700 m et 2950 ch


ARMEMENT

2 mitrailleuses Type-89 de 7,7 mm vers l'avant
2 bombes de 30 kg

PERFORMANCES
Vitesse maximale= 440 km/h à 3000 m - 405 km/h à 2100 m
Vitesse ascension= 14,1 m/s
Temps montée= 3000 m en 3' 56" - 3200 m en 5' 54"
Plafond pratique= 9800 m
Autonomie= maxi: 1200 km - avec 160 l en auxi à 400 km/h: 1200 km


DIMENSIONS
Envergure Longueur Hauteur Surface alaire
11,0 m
9,50 m
3,20 m
17,80 m2

MASSES
Vide Charge Maximale
1215 kg
1670 kg
1705 kg

HISTOIRE

Deux avions équipés de moteurs Hispano-Suiza à titre d’essai furent désignés A5M3, mais le modèle le plus abouti et le plus construit fut le chasseur A5M4 (code allié « Claude ») et sa version d’écolage et d’entraînement A5M4-K Standard de la marine, l’appareil était basé sur les porte-avions Akagi, Hosho, Kaga, Ryujo et Zuiho, et participa à la guerre dans le Pacifique jusqu’à l’été 1942. Dépassé, remplacé par le A6M Rei Sen (« Zeke », Zéro), il fut envoyé à l’arrière où il servit à l’entraînement. Dans les derniers mois de la guerre, il fut utilisé pour des attaques-suicide Kamikaze.



Source documentaire du : Mitsubishi A5M4 Claude