Savoia-Marchetti SM.79-I Bis Sparviero
Bombardier-torpilleur moyen trimoteur de 4/5 hommes d'équipage

Cyber Aéro Breton - Italie Cyber Aéro Breton - Savoia-Marchetti SM.79-I Bis Sparviero


MOTORISATION : Alfa-roméo 128 RC-34
Moteur de 12 cylindres en V inversé refroidi par liquide
Puissance développée: 1050 ch au décollage, 1100 ch à 3700 m et 2950 ch


ARMEMENT
4 mitrailleuses Breda-SAFAT de 12,7 mm
une torpille de 450 mm

PERFORMANCES
Vitesse maximale= 475 km/h à 4000 m
Plafond pratique= 7000 m
Autonomie= 2300 km avec torpilles


DIMENSIONS
Envergure Longueur Hauteur Surface alaire
21,20 m
15,60 m
0 m
0 m2

MASSES
Vide Charge Maximale
0 kg
0 kg
0 kg

HISTOIRE

A partir de mai 1943, toutes les modifications plus ou moins officielles furent réunies dans une nouvelle version dénommée Savoia-Marchetti SM.79-I Bis Sparviero (ou GA pour Grande Autonomia), et les appareils en service furent aménagés en conséquence. Les principales modifications concernèrent la motorisation, désormais assurée par des Alfa Romeo 128 développant 860 ch dès 180 mètres, plus adaptés aux torpillages à basse altitude, la capacité d'emport en carburant, qui passa de 3320 à 4750 litres, l'abandon de la gondole ventrale, l'ajout d'équipements de guidage des torpilles et d'échappements cache-flammes et enfin l'armement renforcé. La première opération sur Savoia-Marchetti SM.79-I Bis Sparviero eût lieu le 19 juin 1943, avec comme objectif Gibraltar. Seuls deux appareils réussirent à lancer leurs torpilles sur le port, sans succès. En revanche, l'attaque du 29 juin sur Oran fut plus fructueuse. Après l'armistice, le capitaine Carlo Faggioni créa le 1° gruppo aerosiluranti Buscaglia au sein de l'ANR dès septembre 1943, basé à Venegono. En mars 1944, les Savoia-Marchetti SM.79-I Bis Sparviero (pour certains de la version bis) de Faggioni attaquèrent les navires américains au large d'Anzio-Nettuno. Le 10 avril, Faggioni fut tué après une attaque sur Anzio. L'escadrille fut alors renommée en hommage à son commandant. Le 4 juin 1944, le nouveau commandant, le capitaine Marini, décolla d'Istres avec 12 appareils pour attaquer Gibraltar. Quatre bateaux furent coulés, et deux autres endommagés. En été 1944, le gruppo Faggioni fut redéployé en Grèce. Son dernier torpillage intervint le 5 janvier 1945, en mer Adriatique, lorsque 2 S.79 bis coulèrent un steamer de 5000 tonnes .



Source documentaire du : Savoia-Marchetti SM.79-I Bis Sparviero