Fiat G.55S Silurante
Chasseur torpilleur monomoteur monoplace

Cyber Aéro Breton - Italie Cyber Aéro Breton - Fiat G.55S Silurante Cyber


MOTORISATION : Fiat RA.1050 RC-58
Moteur de 12 cylindres en V inversé refroidi par liquide
Puissance développée: 1050 ch au décollage, 1100 ch à 3700 m et 2950 ch


ARMEMENT
1 torpille Whitehead-Fiume de 2167-lb

PERFORMANCES
Vitesse maximale= 400 km/h


DIMENSIONS
Envergure Longueur Hauteur Surface alaire
0 m
0 m
0 m
0 m2

MASSES
Vide Charge Maximale
0 kg
0 kg
0 kg

HISTOIRE

Malheureusement pour la Regia Aeronautica, le rapide, maniable, et bien armé FIAT G.55 CENTAURO commençait tout juste à équiper les unités opérationnelles, lorsque l'Italie se rendit. À cette époque, par exemple était en service avec le 53 ° Stormo CT à Caselle Torinese, et douze aéroplanes avec la 353ème Squadriglia CT à Ciampino, et dans cette dernière, cependant, seulement deux machines étaient opérationnelles. À la suite de la reddition, les forces allemandes contrôlent le nord de l'Italie et la Luftwaffe a repris les avions commandés par la Regia Aeronautica. Cependant, quelques moteurs Daimler-Benz DB 605A-1 ont été livrés par l'Allemagne ou par FIAT, et seulement 105 armé FIAT G.55 CENTAURO ont été achevés à la fin de la guerre. Ceux-ci comprenaient deux modèles développés en 1944, le Fiat G.55/II Centauro recevait pas moins de cinq canons MG 151 de 20 mm, et les Fiat G.55/S Torpedo ou chasseur-torpilleur, qui pouvait transporter une torpille Whitehead-Fiume de 1000 kg. L'appareil avait deux radiateurs sous les ailes à la place du radiateur normal central, et une jambe de roulette de queue plus longue. Le Fiat G.55S Silurante avait une vitesse maximale réduite à 400 km/h .



Source documentaire du : Fiat G.55S Silurante