Westland Whirlind Mk I
Chasseur diurne monomoteur biplace

Cyber Aéro Breton - Angleterre Cyber Aéro Breton - Westland Whirlind Mk I Cyber


MOTORISATION : Rolls-Royce Peregrine I
Moteur de 12 cylindres en V inversé refroidi par liquide
Puissance développée: 1050 ch au décollage, 1100 ch à 3700 m et 2950 ch


ARMEMENT
4 canons Hispano-suiza Mk I de 20 mm nasaux avec 60 cpc



PERFORMANCES
Vitesse maximale= 580 km/h - 435 km/h avec bombe
Vitesse croisière= 510 km/h à 5000 m
Vitesse ascension= 915 m/mn
Plafond pratique= 8145 - 9145 m
Autonomie= 1290 km


DIMENSIONS
Envergure Longueur Hauteur Surface alaire
15,70 m
10,0 m
3,50 m
0 m2

MASSES
Vide Charge Maximale
3700 kg
0 kg
4660 kg

HISTOIRE

Alors que la seconde guerre mondiale devenait de plus en plus probable, la RAF manquai d'un avion puissant armé qui pourrait entreprendre des fonctions d'escorte et des opérations d'attaque de nuit à longue portée, similaire au Messerschmitt Bf 110 allemand. Des spécifications pour un " chasseur à canons " furent élaborées en 1937 et Westland proposèrent le Whirlind, un appareil fortement armé, qui restera le seul chasseur Westland jamais déployé au sein d'unités opérationnelles de la RAF. Le Westland Whirlwind était équipé de deux moteur Rolls-Royce Peregrine de douze cylindres en V à refroidissement liquide, d'une puissance de 885 ch chacun, lui permettant atteindre la vitesse de 579 km/h à l'altitude de 4 500 m. Son armement était composé de 4 canons de 20 mm montés dans le nez et d'une charge de bombes de 453 kg. Il avait pour innovation une structure métallique recouverte d'un feuillage de magnésium. Le Westland Whirlwind fut le premier monoplace bimoteur mis en oeuvre par la RAF en 1940. Les piètres performances de ses propulseurs limitèrent son emploi à l'escorte, puis comme chasseur-bombardier. Construit à seulement 114 exemplaires, il fut retiré des premières lignes en novembre 1943. Ils furent relégués à des tâches diverses (convoi) dès que le Bomber Command eu adopté la technique du bombardement de nuit avec des appareils performants comme le Beaufighter. La construction n'a pas été poursuivie pour deux autres raisons : les moteurs Rolls Royce Peregrine, d'une puissance somme toute modeste de 850 cv chacun, s'étaient avérés capricieux, et le Whirlwind, du fait de sa grande vitesse d'atterrissage (env. 130 km/h), ne pouvait être utilisé que sur les pistes bétonnées et non sur des aérodromes britanniques standards, en herbe. Premier vol: 11 Octobre 1938 Mise en service: Juin 1940 Fin production: Décembre 1941



Source documentaire du : Westland Whirlind Mk I